UA-127425645-1
 

"Mois sans tabac" : l'hypnose pour arrêter de fumer, ça fonctionne ?

Dernière mise à jour : 21 mars 2021

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/mois-sans-tabac-l-hypnose-pour-arreter-de-fumer-ca-fonctionne-1540215646?fbclid=IwAR0loWu4n0gZBktPqtgunow-D9twnUhcBvcjCIIsHNgNPbt9O-j7rnxDyM4


Par Thomas Schonheere, France Bleu Pays Basque


La troisième édition du "Mois sans tabac" commencera le 1er novembre, mais des stands s'installent déjà à Bayonne pour sensibiliser les fumeurs. Et pour arrêter la cigarette, certains choisissent de se faire hypnotiser.


Quelle est la meilleure méthode pour arrêter de fumer ? A l'occasion de la 3e édition du "Mois sans tabac", qui débute le 1er novembre, c'est une question que vont se poser beaucoup de fumeurs. En 2017, 160.000 personnes se sont inscrites sur le site de Tabac Info Service pour participer au défi. Et si le patch et la cigarette électronique sont des moyens biens connus pour arrêter la cigarette, il y a aussi l'hypnose. "Les gens qui viennent me voir, généralement, ont essayé tout le reste", affirme Hervé Cazaux, hypnotiseur installé à Bayonne.


Des fumeurs pas forcément tous réceptifs

Se faire hypnotiser pour arrêter de fumer, comment ça marche ? "C'est difficile d'arrêter de fumer parce que le conscient et l'inconscient ne sont pas en accord, explique Hervé Cazaux. Avec une séance d'hypnose, on va expliquer à l'inconscient que le tabac est mauvais : je vais dire à la personne que le tabac est un poison, que ses dents se déchaussent, etc." "Bien sûr c'est très imagé, c'est beaucoup de métaphores, poursuit Tony Le Guern, hypnothérapeute, lui aussi, à Bayonne. C'est ce qui va donner envie de changement."


L'hypnose n'est pas la solution miracle. Mais selon les deux praticiens, cela fonctionne dans la plupart des cas, quand les fumeurs ont vraiment envie d'arrêter. Il peut bien évidemment y avoir des rechutes. Mais il y a aussi des gens qui ne sont pas du tout réceptifs : "J'ai deux personnes qui sont venues me voir mais, inconsciemment, elles ne voulaient pas arrêter de fumer, raconte Hervé Cazaux. "Il y en a qui n'ont pas envie de lâcher prise, comme si ça allait leur faire faire quelque chose d'improbable", poursuit Tony Le Guern.

Pierre Achard fumait un paquet par jour depuis trente ans. Depuis sa séance d'hypnose, il y a 67 jours, il n'a pas touché une cigarette : "Je pense que ce qui a marché, c'est la confiance en l'hypnotiseur et ma confiance aussi en moi, ma capacité à respecter ma propre décision. Parce que maintenant, cela devient une fierté d'avoir arrêter."

Arrêter de fumer grâce à l'hypnose, cela coûte entre 150 et 250 euros, selon les praticiens.

2 vues0 commentaire